la moisson des auteurs

 
     
 
Vera Feyder
Photo : Rémi Bienvenu
Vera Feyder

Liste des oeuvres mentionnées dans la revue :
Le Mélampyre
Le Menton du chat
Voyageurs, le voyage…aux derniers colporteurs de valises-poèmes

Mise à jour avril 2011

Vera Feyder, poète, romancière, auteur dramatique et comédienne, est née à Liège, d'un père juif polonais (mort en déportation) et d'une mère liégeoise, d'origine slave. Elle vit à Paris depuis son adolescence.
Depuis son premier recueil Le Temps démuni (Prix "Découverte", l961), son premier récit, Un jaspe pour Liza, publié par Simone de Beauvoir (Les temps Modernes, l965), son premier roman La Derelitta (Stock, Prix Rossel l977, qui deviendra un film en l981, avec Bulle Ogier), à sa première pièce Emballage perdu(lue au Gueuloir, en Avignon en l975, créée à Liège en l977 puis à Paris en l982 au Théâtre des Mathurins), et jusqu'à ses derniers récits Ô Humanité ! (Le Grand Miroir, 2008), elle n'a cessé d'écrire et de publier, conjointement, des pièces de théâtre (Actes Sud/Papiers, Lansman, Quatre Vents), des romans, des récits et des nouvelles (Stock, Labor, Ancrage, Le Grand Miroir, La part commune), des poèmes (Rougerie, Ubacs, Hôtel Continental, Le Taillis pré).
Elle a été honorée de nombreux prix dont :
— Prix François Villon pour Pays l’absence (poèmes, l970)
— Un des prix de l’Académie Française pour Passionnaire (poèmes l975)
— Prix Rossel pour La Derelitta (roman, l977)
— Grand prix SACD (Belgique) pour l'adaptation et la réalisation de son récit Un jaspe pour Liza (RTBF l989) Multidiffusion : RTBF/France Culture/Radio Suisse Romande
— Prix SACD Radio pour l'ensemble de son œuvre(Paris, l985)
— Prix d'automne de la Société des Gens de Lettres pour son recueil anthologique Le Fond de l’être est froid (poèmes, Rougerie, l995)
— Prix Louis Praga pour sa pièce Piano seul (Paris, l996).
— Un des prix Amnesty Litterature pour La Bouche de l’ogrerécit, 2003)
— Prix de Poésie Paul Verlaine 2008 de l’Académie Française pour l’ensemble de son œuvre.
Elle a écrit une cinquantaine de fictions dramatiques originales pour la Radio (France Culture, France Inter, France Bleu, la Radio Suisse Romande) dont Transfusion (1967), Julius Rossner ne mourra pas (1977), Voyageurs, le voyage… (1989), ainsi qu’un feuilleton en dix épisodes pour France Culture : Balzac ou le Comédien humain (1999), et des adaptations de Barbey d'Aurevilly : Une vieille maîtresse ; Romain Gary : Lady L (1995) et Joseph Conrad : Victory (1997).
Elle a également produit des émissions littéraires et poétiques pour France Culture (Robert Musil, Louise Labé, Emily Dickinson, Joë Bousquet, Malcolm Lowry) ainsi que des entretiens : Les chemins de la Connaissance, Le Bon Plaisir et A voix nue, avec, entre autres : Henri Cartier-Bresson, Bernard Clavel, Robert Hossein, Antoine Blondin, Artur London, Vladimir Jankélévitch, Julien Gracq, Robert Enrico.

Élue vice-présidente de la Commission radio SACD de 1999 à 2002, elle a initié deux actions culturelles : « De mémoire d’ondes » et « Mots d’auteur » (lectures par les auteurs eux-mêmes au Musée Calvet en Avignon pendant le festival) : dans les deux manifestations, il s’agissait d’œuvres francophones inédites, enregistrées en public et retransmises en différé sur les ondes de Radio France.

- Œuvres présentées sur scène :
En gestes séparés :
ballet de 2'40'' ; Chorégraphie de Roger Ribes au Grand Palais, septembre l975.
Emballage perdu :
Créé à Liège, au Théâtre de la Place en Février l977, Mise en scène de Jacques ROSNY. Avec Annick Blancheteau et Liliane Rovère. Décors Mario Franceschi ;
— Prix Vaxelaire de l'Académie de Langue et littérature française de Belgique ; Stock (l978). Réédition « Papiers » (1986) et Actes Sud/Papiers 1999/2002/2007.
Création à Paris au Théâtre des Mathurins de juin à octobre l982, avec Marthe Keller et Sabine Haudepin, mise en scène : Nelly Borgeaud. Décors : Hilton Mc Connico.
— Titre de la traduction portugaise :Emballagem Perdida ,traduction : Cucha Carvalheiro
Création à Lisbonne à l'Alliance Française en septembre 85, puis tournée au Portugal.
—Titre de la traduction Etats-Unis : No Deposit No Return Traduction : Aaron Barzman et Vera Feyder — Winter Park (Floride) du 11 au 15 novembre l986.
— Titre de la traduction allemande : Kein Pfand, Keine Rückgabe traductrice : Renata Doufexis. Création à Nuremberg, le 29 janvier 87 au Theater im Altstadthof
— Titre de la traduction roumaine : Ambalajul Se Arunca Traductrice : Paolo Bentz-Fauci (pour détails sur cette traduction voir « Entr’Actes » à la S.A.C.D.) Inédite.

Derniers Télégrammes de la nuit (1987) Durée 2 heures. Trois actes. Trois hommes, deux (jeunes) femmes. Actes Sud/Papiers.
Le Chant du retour (1988)
Durée 2 heures. Trois actes. Une trentaine de personnages. Commande de la Ville d'Arras. Mise en scène de Jean-Claude Penchenat. Arras et à Chatenay-Malabry (avril et mai l989). Actes Sud/Papiers.
Le Menton du chat (1985) Durée 2 heures. Deux femmes, un homme. Création au Nouveau Théâtre Mouffetard, février l996. Avec Edith Scob, Nathalie Nell et Jean- François Garraud. Actes Sud- Papiers en l986.
Impasse de la tranquillité (1988) Durée : 2 heures. 3 femmes, 4 hommes, un chien. Créée à France Culture, avec Tsilla Chelton, Odette Laure, Michel Robin,Hubert Deschamps, Jacques Denis. (1990) Actes Sud-Papiers en l990.
Réglements de contes (1984) Durée : 80 minutes. Huit hommes, quatre femmes, une mouche, une chouette et un crotale. Créé à Liège par les "Tréteaux sur la Fontaine" en décembre l997. Lansman, 1997 (avec une couverture de Béatrice Gordon).
Devoir de vacances (1998) Durée : 20 minutes. Trois hommes, dont un adolescent et un Haïtien, une femme. Créé à Liège, au Centre Culturel des Chiroux, en novembre 2000. Lansman (ouvrage collectif "Mosaïques 3")


Pièces originales (non représentées à ce jour sur scène)

La Maison-mère(l995) Inédite : 2 femmes, 2 hommes. Écrite pour Emmanuelle Riva et Françoise Bertin, qui l’ont enregistrée pour France Culture (diffusée le 30 juin l996)
Chambres sans vues (1991) Inédite. En trois parties sur ce thème. (2 jeunes hommes/ une femme/ un homme et une femme.
Deluso (1995) 1 femme, 3 hommes. Ed. Quatre Vents.
Piano seul (1995) 1 femme, 1 homme. Écrite pour Sonia Vollereaux et Michel Aumont. Ed. Quatre Vents.
Petite Suite de pertes irréparables (1998). Lecture publique à la Maison des Auteurs de la SACD à Paris, en Avril 1998. Lansman, 1998.
Croisades croisées dans Rome (2006) Inédite. Durée 1h30. Trois femmes, un homme (jeune).
Le Mélampyre (2000) Durée 1h30. 2 femmes, 8 hommes. L’Harmattan 2002.

Pour la jeunesse :
Les Animaux malades des mots (1996)
Fables affables pour animaux affamés de tendresse (1997) (avec couplets chantés sur des musiques de Michel Frantz)
Des peurs de toutes les couleurs (1999)