la moisson des auteurs

 
     
 
Jean-Marie Besset
Photo : Laurencine Lot
Jean-Marie Besset

Liste des oeuvres mentionnées dans la revue :
Baron
Commentaire d'amour
Grande Ecole
Marie Hasparren
Rue de Babylone
Un cœur français

Actes du Théâtre N° 46 février 2011

Né à Carcassonne, Jean-Marie Besset passe son enfance et son adolescence dans la petite ville de Limoux jusqu’à son baccalauréat. Diplômé de sciences économiques (ESSEC, 1981) et d’études politiques (IEP de Paris, 1984), il partage de 1986 à 1998 son temps entre New York, où il écrit, et la France, où ses pièces sont jouées. En 1999-2000, il est, auprès de Laura Pels, directeur délégué du Théâtre de l’Atelier. En 2001-04, il siège au Conseil d’Administration de la SACD. De 2002 à 2009, il fait partie du comité de lecture du Théâtre du Rond-Point. Depuis le 1er janvier 2010, il est directeur du Théâtre des 13 Vents, CDN de Languedoc-Roussillon.

De 1995 à 2009, au sein de la compagnie BCDV, fondée avec Gilbert Désveaux, il intervient dans ses spectacles à titres divers (auteur, adaptateur, metteur en scène, interprète). A partir de l’été 2000, la compagnie BCDV Théâtre anime un nouveau festival de création en Languedoc, NAVA (Nouveaux Auteurs dans la Vallée de l’Aude)

Nommé dix fois aux Molières (six fois comme Meilleur auteur et quatre comme Meilleur adaptateur), Jean-Marie Besset est lauréat du Syndicat National de la Critique Dramatique (1993), Prix Nouveau Talent Théâtre de la SACD (1993), Chevalier (1995), puis Officier des Arts et Lettres (2002), Prix du Jeune Théâtre puis Grand Prix du Théâtre de l’Académie Française (1998 et 2005).

Il est l’auteur de Villa Luco (1984), La Fonction (1985), Fête Foreign (1986), Ce qui arrive et ce qu’on attend (1988), Grande Ecole (1990), Marie Hasparren (1992), Un coeur français (1995), Baron (1997), Commentaire d’amour (1998), L’Ecole de New York (2000), Rue de Babylone (2002), Les Grecs (2003), RER (2005), Perthus (2007), Un couple idéal (2008), Je ne veux pas me marier (2008), Roch Ferre (2009). Ses pièces, éditées chez Actes Sud-Papiers, L’Avant-Scène et Grasset, sont traduites en plusieurs langues.

Il a également adapté Le Bonheur des autres (Michael Frayn ; 1988), Le Malin Plaisir (David Hare ; 1989), Moulins à Paroles (Alan Bennett ; 1990), Quelque chose dans l’air (Hay Fever de Noël Coward ; 1991), La Nourriture du feu (Jon Robin Baitz ; 1992), Danser à Lughnasa (Brian Friel ; 1992), L’Oncle Paul (Austin Pendleton ; 1995), Arcadia (Tom Stoppard ; 1995), Un Tramway nommé désir (Tennessee Williams ; 1997), La Divine Miss V. (Mary Louise Wilson & Mark Hampton ; 1997), Le Bel Air de Londres (Dion Boucicault ; 1998), Copenhague (Michael Frayn ; 1998. Molière 1999 Meilleur Adaptateur), Outrage aux Moeurs (Moisès Kaufman; 2000), L’Invention de l’amour (Tom Stoppard ; 2001), Tokyo Bar (T. Williams, 2002), Trois Jours de pluie (Richard Greenberg, 2002), Van Gogh à Londres (Nicholas Wright, 2003), A la folie pas du tout, C’est fini, La Chèvre (Edward Albee, 2004), Un cheval (Christophe Donner, 2005), Cité radieuse (Conor McPherson, 2006), Thomas Chagrin (Will Eno, 2006), Une souris verte (Douglas C. Beane, 2007), L’Année de la pensée magique (Joan Didion, 2008).

En collaboration avec l’auteur américain Mark O’Donnell, il a adapté en anglais A Flea in her ear de Georges Feydeau (Roundabout Theatre, New York, Fev-Mai 1998).

Pour le cinéma, il a signé le scénario original du film d’Ismael Merchant, La Propriétaire, avec Jeanne Moreau. Il est également co-scénariste des films adaptés de ses pièces, dont Grande Ecole de Robert Salis (2004), et La Fille du RER d’André Téchiné (mars 2009).