SACD - Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques
Entr'Actes
accueil
la moisson des auteurs
à l'étranger
la moisson des traductions
paroles d'auteurs
à l'affiche
au catalogue des éditeurs
archives actes du théâtre
 
 
Actes du théâtre :
la lettre d'information
 
Plan du site
 
[ anglais ]
 
 

moisson des auteurs

 
     
 
Jean Lambert-wild
Photo : DR
Jean Lambert-wild

Liste des oeuvres présentées dans Actes du Théàtre :
Splendeur et Lassitude du Capitaine Marion Déperrier
Épopée en deux Époques et une Rupture
[ imprimer ]


(Actes du Théâtre N° 10 janvier-juin 1999) - Dernière mise à jour 2005

Jean Lambert-wild est né en 1972.
Il est écrivain, metteur en scène et scénographe. En 1998-1999, il est directeur artistique de la Coopérative 326 et artiste associé au Granit, Scène nationale de Belfort.
Il écrit et met en scène : Grande Lessive de printemps (Espace 44, Lyon 1990), L’homme qui avait vendu ses jambes - Première Mélopée, V versus W - Première Confession (Café de l’Harmonie, Lyon 1997), Splendeur et lassitude du Capitaine Marion Déperrier – Première époque : Les Lassitudes (aide à l’écriture du ministère de la Culture ; Th. des Célestins, Lyon 1995, Th. de Tournon 1996 ; éd. Les Solitaires intempestifs), V versus W (Café de l’Harmonie, Lyon, et Festival de la Rochetaillée 1997), Splendeur et lassitude du Capitaine Marion Déperrier – Deuxième époque : Rupture (Th. Granit, Belfort 1998 ; éd. Les Solitaires intempestifs 1998).
Il est assistant à la mise en scène : La Botte et sa chaussette de H. Achternbusch (m.e.s. J.-Y. Lazennec, M. Dubois, L. Marchal, Comédie de Caen 1995), Les Généreux d’Abdlekader. Alloula (m.e.s. Jean-Yves Lazennec, Église des Célestins, Avignon 1995), Scènes de chasse d’après Scène de chasse en Bavière de Martin Speer (m.e.s. Gilles Pastor, Th. des Célestins, Lyon 1995).
Il est stagiaire puis assistant de Mathias Langhoff : La Danse de mort, de Strindberg (Comédie-Française 1996), Île du Salut : rapport 55 sur la colonie pénitentiaire (Th. de la Ville, Paris 1998).
Il est assistant et scénographe pour : Vater Land de Jean-Paul Wenzel et B. Bloch (m.e.s. Philippe Goyard 1997), Combat de nègre et de chiens de Bernard-Marie Koltès (m.e.s. Philippe Goyard, Th. Granit, Belfort 1997).
Il met en scène : La Naissance de la paix de René Descartes (1993), Les Troyennes de Sénèque (1993), Les Bacchides de Plaute (1994), Yvonne, princesse de Bourgogne de Gombrowicz (1995), Aquarium d’après Maison d’arrêt d’Edward Bond (Café de l’Harmonie, Lyon 1997), Le Terrier de Franz Kafka (2000), L'Appariteur de Christophe Blangero (2002), L’Appariteur Le Goual d’après Les Généreux d’Abdel Kader Halloulla (2004).
Il est scénariste de court-métrages (1993-1996) : Bach dans sa tour, La Mandragore, Le Curé gourmand, Le Mur.
Il réalise de nombreuses performances comme : Paradis (1998), Noyades (1999), Walk-Don't Walk (2000), L'Immensité mobile du rien (2000), Aphtes (2000), Aegri Somnia (2002 ; éd. Les Solitaires intempestifs 2003), Dédicace (2002), Le Mur (2002), Faites-le taire (2004), Mon corps à la patrie, tes cendres au Panthéon (2004) My story is not a loft (2004).
Depuis 2001, Jean Lambert-wild et Jean-Luc Therminarias ont décidé d'approfondir leur collaboration artistique et signent : Orgia de Pier Paolo Pasolini (2001), Spaghetti's Club (2002, bourse Villa Médicis Hors-les-murs), Crise de Nerfs -Parlez-moi d'amour (éd. Les Solitaires intempestifs 2003).
Ses autres textes : Mue première Mélopée (éd. Les Solitaires intempestifs 2005).
Il est l’auteur d’un livret : Drumlike in a salty bathtub - Opus Incertum en 5 Chants et 5 Réponses (sur une musique de J.-L. Therminarias ; Festival GMEM, Th. de la Criée, Marseille 1999).