SACD - Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques
Entr'Actes
accueil
la moisson des auteurs
à l'étranger
la moisson des traductions
paroles d'auteurs
à l'affiche
au catalogue des éditeurs
archives actes du théâtre
 
 
Actes du théâtre :
la lettre d'information
 
Plan du site
 
[ anglais ]
 
 

moisson des auteurs

 
     
 
Philippe Adrien
Photo : DR
Philippe Adrien

Liste des oeuvres présentées dans Actes du Théàtre :
La Baye
[ imprimer ]


(Actes du Théâtre N° 5 septembre-décembre 1996) - Dernière mise à jour 2005

Philippe Adrien est auteur, scénariste, metteur en scène, professeur d’interprétation au Conservatoire national d’art dramatique depuis 1993. En 1981, il prend la succession d’Antoine Vitez à la direction du Théâtre des Quartiers d’Ivry. En 1985, il fonde l’Atelier de recherche et de réalisation théâtrale à la Cartoucherie de Vincennes. Depuis 1996, il dirige le Théâtre de la Tempête.
Il écrit pour le théâtre : En passant par la Lorraine (cinq pièces en un acte, 1965), La Baye (m.e.s. Antoine Bourseiller, Festival d’Avignon 1969), La Révélation (éd. Christian Bourgois 1969), Albert Ier (m.e.s. de l’auteur 1970 ; éd. Le Seuil 1970), La Funeste Passion du professeur Forenstein (m.e.s. de l’auteur 1982).
Ses adaptations : La Douloureuse Mutation des Zupattes (1969), Monsieur Ducommun a peur des femmes, Ivan Vassilievitch de Mikhaïl Boublakov, Auguste, Auguste, Auguste de Pavel Kohout, L’Excès d’après Bataille (1973), La Résistance (1974), L’Œil de la tête - Effet Sade (1975), Représentation (1976), Une visite d’après Franz Kafka (1981).
Co-fondateur du bureau d’écrivain Mac Guffin et Scenarii, il écrit pour le cinéma : Breakdown (en collaboration avec Bertrand Blier), Cocktail Molotov (en collaboration avec Diane Kurys), Champollion d’après Jean Lacouture (co-écriture et dialogues), Métempsycose (co-écriture et réalisation, court métrage FR3 et Canal+ ; Prix FR3, prime à la qualité du CNC), Sainte-Cavale (en collaboration avec Mac Guffin et Scenarii).
Ses mises en scène : Les Croisés (1965), Arrête d’être belle (1967), Dialogades de Serge Ganzl (1973), Frankestein de Wolfgang Deichsel (1973), Qu’est-ce qui frappe ici si tôt ? de Philippe Madral (1973), Les Bottes de l’ogre (1974), Albertine de Serge Ganzl (1975), Le pupille veut être tuteur de Peter Handke (1975), Georges Dandin de Molière (1977), Don Juan de Molière (1978), Le Défi de Molière (1979), Ubu d’Alfred Jarry (1980), La Poule d’eau de S.I. Witkiewicz (1980), Monsieur de Pourceaugnac de Molière (1981 et 2001), La Mission d’Heiner Müller (1982), Amphitryon et Le médecin volant de Molière (1983), Homme pour homme de Bertolt Brecht (1983), Rêves de Kafka (adapt. Enzo Cormann, Th. de La Tempête 1984), Ké Voï ? d’Enzo Cormann (Th. de la Tempête 1985), Des aveugles d’Hervé Guibert (Th. de la Tempête, Festival d’Automne 1986), La Vénus à la fourrure d’après Sacher Masoch et Les Pragmatistes de Witkiewicz (Th. de la Tempête 1987), Les Acteurs de bonne foi et La Méprise de Marivaux (Th. de la Tempête 1987), Cami, drames de la vie courante (Th. de la Tempête 1998), Sade, concert d’enfers d’Enzo Cormann (Th. de la Tempête), Amou’ toujou’, récital avec Lisette Malidor (Th. de la Tempête), L’Annonce faite à Marie de Paul Claudel (Th. de la Tempête 1990), Les Bacchantes d’Euripide (1991), Grand-peur et Misère du IIIème Reich de Bertolt Brecht (Th. de la Tempête 1992), Le Baladin du monde occidental de J.M. Synge (1992), La Tranche de Jean-Daniel Magnin (1993), En attendant Godot de Samuel Beckett (Th. de la Tempête 1993), Maman revient, pauvre orphelin de Jean-Claude Grumberg (1994), Gustave n’est pas moderne d’Armando Llamas (1994), You-you de Jovan Atchine et Jeanne du métro de Vidosav Stevanovic (1994), La Noce chez les petits bourgeois de Bertolt Brecht (Th. de la Tempête 1995), Les Bonnes de Jean Genet (1995), Diverses blessures d’Enzo Cormann et Jean-Marc Padovani (Th. de la Tempête 1995), La Misère du monde de Pierre Bourdieu (rencontres à la Cartoucherie, Th. de la Tempête 1994), Hamlet de William Shakespeare (Th. de la Tempête 1996), Kinkali d’Arnaud Bédouet (1997 ; Molière du meilleur spectacle de création et du meilleur auteur, Grand Prix de la Ville de Paris), L’Homosexuel ou la difficulté de s’exprimer de Copi (Th. de la Tempête 1997), Point à la ligne de Véronique Olmi (1998), Victor ou les enfants au pouvoir de Roger Vitrac (Th. de la Tempête 1998), La Fiancée du vent de Jean Bescos, avec Lisette Malidor (1998), En Arcadie de Tom Stoppard (1998), L’Incorruptible de Hugo von Hoffmansthal (1991), Excédent de poids de Werner Schwab (Th. de la Tempête 1999), Un tramway nommé désir de Tenessee Williams (1999), Le Roi Lear de William Shakespeare (Th. de la Tempête 2000), Le Malade imaginaire de Molière (Th. de la Tempête 2001), Extermination du peuple de Werner Schwab (2002, en Suisse 2003), L'Ivrogne dans la brousse d’après Amos Tutuola (Th. de la Tempête 2002), Cadavres exquis d’après le répertoire du Grand Guignol (Th. de la Tempête 2003), L’Enfant rêve de Hanokh Levin (Th. de la Tempête 2003), L’Incroyable Voyage de Gilles Granouillet (Th. de la Tempête 2003), Meurtre de la princesse juive d’Armando Llamas (Th. de la Tempête 2004), Rufus joue les fantaisistes (Festival d’Avignon 2004 et Th. du Rond-Point), Le Procès de Franz Kafka (Th. de la Tempête 2005), Mélédouman de Philippe Auger (Th. de la Tempête 2005).
Son enseignement au Conservatoire :Instant par instant, en classe d’interprétation (éd. Actes Sud-Papiers 1998).

Site : www.la-tempete.fr