SACD - Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques
Entr'Actes
accueil
la moisson des auteurs
à l'étranger
la moisson des traductions
paroles d'auteurs
à l'affiche
au catalogue des éditeurs
archives actes du théâtre
 
 
Actes du théâtre :
la lettre d'information
 
Plan du site
 
[ anglais ]
 
 

moisson des auteurs

 
     
 
Pierre Palmade
Photo : DR
Pierre Palmade

Liste des oeuvres présentées dans Actes du Théàtre :
Le Fils du comique
Pierre & fils (en collaboration avec Christophe Duthuron)
[ imprimer ]


Pierre Palmade est un Artiste complet, comme il aime à le dire dans son dernier one-man-show J’ai jamais été vieux. Il est auteur et interprète de tous ses spectacles, fait du cinéma et s’essaie avec succès au divertissement à la télévision avec Le Grand Dîner et Le Grand Restaurant entre autres.
Mais cet aboutissement, Pierre Palmade le doit à un travail acharné, méticuleux et exigeant. En 1988, il quitte son Bordeaux natal pour débarquer à Paris et jouer son premier spectacle au Tintamarre. Parallèlement, il fait son entrée à La Classe sur FR3 où le succès arrive très vite. À cette époque, Pierre Palmade a 19 ans, il a un physique, un style et déjà une écriture très personnelle. C’est le plus jeune humoriste en France.
Sa rencontre, la même année, avec Muriel Robin et la collaboration à son one-woman-show va booster encore un peu plus sa carrière. Pierre Palmade devient ainsi un vrai phénomène ! Il écrit et co-écrit pour les humoristes les plus en vue de Jacqueline Maillan à Jean-Marie Bigard, en passant par Mimie Mathy et Guy Bedos.
Un tel talent ne pouvait se restreindre à la scène et c’est tout naturellement que le cinéma lui fait de l’oeil. Il fait ses premiers pas en 1990 avec Pierre Richard dans On peut toujours rêver, puis Je t’aime quand même de Nina Companeez (1994), et encore Astérix et Obélix contre César (1998), et enfin la rencontre avec Diane Kurys pour L’Anniversaire (2005) et, un rôle salué par la critique, dans Sagan (2008). Nombreux sont les films auxquels il prête sa plume : Pédale douce de Gabriel Aghion (1996), Oui d’Alexandre Jardin (1996), Absolument Fabuleux de Gabriel Aghion (2000).
Mais ses plus beaux succès se trouvent sur scène et depuis son premier one-man-show en 1989, mis en scène par Sylvie Joly, Ma mère aime beaucoup ce que je fais. Pierre Palmade n’arrêtera plus. Ce sont en tout sept one-man-shows qui vont se succéder jusqu’en 2000. Entre temps, il a fait la connaissance de Michèle Laroque avec il créé un tandem inoubliable dans Ils s’aiment et Ils se sont aimés. Ce duo lui donnera le goût de jouer en troupe et après Si c’était à refaire de Laurent Ruquier (2005) et Pierre et Fils de lui-même et Christophe Duthuron (2007, il écrira Le Comique (2008) où il choisira de jeunes comédiens d’un talent fou. La même année, sa pièce Fugueuses sera un triomphe autant sur scène que lors de sa diffusion sur France 2.
2010 aura été pour Pierre Palmade un retour aux sources, seul en scène, avec J’ai jamais été aussi vieux. 2011 quant à elle, aura été l’occasion pour lui de retrouver Isabelle Mergault sur la scène de la Porte Saint-Martin de janvier à juin et entre temps l’écriture et la diffusion du deuxième volet du Grand Restaurant II sur France 2 en prime time. 2012 sera le retour très très attendu du célèbre duo Pierre Palmade / Michèle Laroque dans un troisième volet Ils se RE-aiment.Malgré un emploi du temps bien chargé, Pierre Palmade s’est lancé en septembre 2009 dans la création d’un Atelier Populaire bénévole pour lequel il auditionne de nombreux comédiens et comédiennes. Ils sont une trentaine à se retrouver tous les lundis soirs pour jouer ensemble, sous l’œil attentif et les conseils de leur maître, les sketchs et scènes pour chacun écrits ou co-écrits. La récompense de leurs efforts se verra couronner par une production de leurs sketchs à la Gaîté-Montparnasse les dimanches et lundis depuis le 02 octobre 2011 et prolongée jusqu’au 30 avril 2012 au moins.
Il reçoit le prix humour/one-man-show de la SACD en juin 2013. Il crée Le Fils du comique en septembre 2013 au théâtre Saint-Georges qui obtient un franc succès.