SACD - Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques
Entr'Actes
accueil
la moisson des auteurs
à l'étranger
la moisson des traductions
paroles d'auteurs
à l'affiche
au catalogue des éditeurs
archives actes du théâtre
 
 
Actes du théâtre :
la lettre d'information
 
Plan du site
   
   


 


Prix
 

Prix SACD– Palmarès juin 2002
Grand Prix : Costa-Gavras ; prix Théâtre : Laurent Terzieff ; prix Nouveau Talent Théâtre : Mohamed Rouabhi ; prix Nouveau Talent Cinéma (ex aequo) : Anne Fontaine et Danis Tanovic ; prix Télévision : Pierre Boutron ; prix Nouveau Talent Télévision : Catherine Hertault ; prix de la Création interactive : Xavier Boissarie ; prix Radio : Robert Pouderou ; prix Nouveau Talent Radio : Eva Almassy ; prix Musique : Peter Eötvös ; prix Nouveau Talent Musique : Thierry Lalo ; prix Chorégraphie : François Verret ; prix Nouveau Talent Chorégraphie : Catarina Sagna ; prix de la Francophonie : Carole Fréchette ; prix Arts du cirque : Victoria Chaplin et Jean Baptiste Thierree ; prix Suzanne Bianchetti : Françoise Gillard ; Médailles « Beaumarchais » : Christian Dupeyron, George-François Hirsch, Régine Juin, Charlotte Nessi, Edy Saïovici


Les Molières 2002 – Lauréats et nominés
La xvie cérémonie des Molières s’est déroulée au Théâtre Mogador le lundi 1er avril 2002, sous la présidence de Jean Piat. Dix-sept prix et trois Molières d’honneur ont été décernés.

Meilleur auteur francophone : Jean-Michel Ribes pour Théâtre sans animaux ; Claude d’Anna et Laure Bonin pour La Griffe (A71) ; Jean-Marie Besset pour Marie Hasparren ; Marie N’Diaye pour Hilda ; Véronique Olmi pour Le Jardin des apparences
Meilleure pièce de création : La Boutique au coin de la rue, d’après le film d’Ernst Lubitsch The Shop Around the Corner de Miklos Laszlo, adaptation Evelyne Fallot, Jean-Jacques Zilbermann ; La Griffe (A71), de Claude d’Anna et Laure Bonin ; Jalousie en 3 fax, d’Esther Vilar, traduction Sacha Zilberfarb, Marc Laignier ; Théâtre sans animaux, de Jean-Michel Ribes ; Visites à Mister Green, de Jeff Baron, adaptation Stéphanie Galland et Thomas Joussier
Meilleure pièce du répertoire : Bent, de Martin Shermann ; Le Dindon, de Georges Feydeau ; Elvire, de Henry Bernstein ; Madame Sans-Gêne, d’après l’œuvre de Victorien Sardou, version nouvelle de Pierre Laville ; Ruy Blas, de Victor Hugo
Meilleur adaptateur d’une pièce étrangère : Evelyne Fallot et Jean-Jacques Zilbermann pour La Boutique au coin de la rue (d’après le film d’Ernst Lubitsch The Shop Around the Corner de Miklos Laszlo) ; Stéphanie Galland et Thomas Joussier pour Visites à Mister Green, de Jeff Baron ; Lena Grinda et Thierry Lavat pour Bent, de Martin Shermann ; Jean-Claude Grumberg pour Conversations avec mon père, de Herb Gardner
Meilleure pièce comique : Théâtre sans animaux, de Jean-Michel Ribes ; Le Dindon, de Georges Feydeau ; Impair et père, de Ray Cooney ; Madame Doubtfire, adaptation Algoud
Meilleur spectacle musical : Frou-Frou les bains, de Patrick Haudecœur ; I do I do, de Tom Jones ; La Vie parisienne, de Jacques Offenbach, livret Henri Meilhac et Ludovic Halévy
Meilleur one man show : Philippe Avron ; Danyboon ; Jean-Paul Farré
Meilleure comédienne : Annie Girardot (Madame Marguerite) ; Clémentine Célarié (Madame Sans-Gêne) ; Florence Pernel (La Boutique au coin de la rue) ; Muriel Robin [La Griffe (A71)] ; Caroline Silhol (Elvire)
Meilleur comédien : Jean-Paul Roussillon (Le Jardin des apparences) ; Pierre Arditi (L’École des femmes) ; Philippe Clay (Visites à Mister Green) ; André Dussolier (Monstres sacrés, sacrés monstres) ; Samuel Labarthe (La Boutique au coin de la rue)
Meilleure comédienne dans un second rôle : Annie Gregorio (Théâtre sans animaux) ; Nadia Barentin [La Griffe (A71)] ; Denise Chalem (Conversations avec mon père) ; Anne Consigny (Elvire) ; Claire Nadeau (Le Jardin des apparences) ; Josiane Stoleru (La Ménagerie de verre)
Meilleur comédien dans un second rôle : Maurice Chevit (Conversations avec mon père) ; Stéphane Hillel (Impair et père) ; Philippe Magnan (Elvire) ; Wojtek Pszoniak (La Boutique au coin de la rue) ; Michel Vuillermoz (Madame Sans-Gêne)
Meilleur metteur en scène : Jean-Jacques Zilbermann (La Boutique au coin de la rue) ; Annick Blancheteau [La Griffe (A71)] ; Patrice Kerbrat (Elvire) ; Didier Long (Jalousie en 3 fax) ; Alain Sachs (Madame Sans-Gêne)
Révélation théâtrale féminine : Rachida Brakni (Ruy Blas) ; Françoise Gillard (Le mal court) ; Eva Green (Jalousie en 3 fax) ; Hélène Seuzaret (Plus vrai que nature) ; Agnès Sourdillon (L’École des femmes)
Révélation théâtrale masculine : Éric Elmosnino (Léonce et Léna) ; Yannis Baraban (Bent) ; Benjamin Boyer (Bent) ; Thomas Joussier (Visites à Mister Green) ; Robert Plagnol (Léo)
Meilleur décorateur : Stéphane Jarre (La Boutique au coin de la rue) ; Guy-Claude François (Madame Sans-Gêne) ; Edouard Laug (Elvire) ; Jean-Marc Stehle (Théâtre sans animaux)
Meilleur créateur de costumes : Pascale Bordet (Le Dindon) ; Catherine Gorne (La Boutique au coin de la rue) ; Emmanuel Peduzzi (Madame Sans-Gêne) ; Ezio Toffolutti (Ruy Blas)
Meilleure lumière : Jacques Rouveyrollis (La Boutique au coin de la rue) ; Laurent Beal (Elvire) ; Gaëlle de Malglaive (Jalousie en 3 fax) ; Philippe Quillet (Madame Sans-Gêne)
Molières d’honneur : Annie Girardot, Simone Valère et Jean Dessailly.
Prix du Syndicat de la critique dramatique et musicale – 39e palmarès 17 juin 2002 au Théâtre des Abbesses
Meilleur spectacle de l’année : La Mort de Danton de Büchner, mise en scène de Georges Lavaudant (Théâtre de l’Europe)
Prix Georges Lerminier, meilleur spectacle créé en province : Mère Courage de Bertolt Brecht, mise en scène de Christian Schiaretti (tnp)
Meilleure création d’une pièce en langue française : Hilda, de Marie NDiaye (Théâtre de l’Atelier)
Meilleure création en langue étrangère : La Mouette d’Anton Tchekhov, mise en scène de Lars Noren (Théâtre des Amandiers de Nanterre)
Meilleure comédienne : Nada Strancar dans le rôle titre de Mère Courage
Meilleur comédien : Hugues Quester dans Six personnages en quête d’auteur
Meilleur créateur d’éléments scéniques : Yves Collet pour Six personnages en quête d’auteur
Meilleur compositeur de musique de scène : Ernest Peruchot pour Léonce et Léna
Révélation théâtrale de l’année : Dan Jemmet, metteur en scène de Shake au Théâtre des Abbesses
Meilleur livre sur le théâtre : L’Expression théâtrale de Guy Dumur (éditions Gallimard)