SACD - Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques
Entr'Actes
accueil
la moisson des auteurs
à l'étranger
la moisson des traductions
paroles d'auteurs
à l'affiche
au catalogue des éditeurs
archives actes du théâtre
 
 
Actes du théâtre :
la lettre d'information
 
Plan du site
 
[ anglais ]
 
 

la moisson des auteurs

 
     
Fin d’été à Baccarat
Philippe Minyana
Actes du théâtre n° 5.[ imprimer ]
Une pension de famille dans les Vosges. Le séjour touche à sa fin. Lac glaciaire et brouillards. Le mari de l’hôtelière agonise. Une enfant s’est noyée dans le lac. Une fiancée arrive sans crier gare : le fiancé s’est amouraché de la «boniche». Paule est amoureuse d’Otto ; Clément l’est d’Otto. Chassés-croisés des êtres. Vertiges. C’est la fin de l’été dans des variations insensibles d’ambiance.

« Tout ce petit monde, vibrant, impressionniste, nous parvient par éclairs, par lambeaux, douloureux, magnifique, risible, attendrissant.
Fin d’été à Baccarat est une comédie faite de drames individuels. Une comédie accidentée. Un paysage fait de brume sur le lac et de taches sur la nappe. Un équilibre qui se faufile entre salé et sucré, chien et loup, ombre et lumière, rire et larmes… »
Gilles Guillot, metteur en scène du spectacle

Théâtre 14 – Jean-Marie Serreau, du 19 nov. 1996 au 5 janv. 1997.
Mise en scène : Gilles Guillot. Décor et costumes : Claude Lemaire. Avec : Luce Ritz, Philippe Lemercier, Christian Drillaud, Thomas Jouannet, Elisabeth Commelin, Micky Sébastian, Christiane Millet, Alain Courivaud, Nadia Barentin, Isa Mercure, Lysiane Meis.

Personnages : 6 femme(s) - 5 homme(s) -
Éditions Théâtrales (réédition dans la nouvelle collection «En scène»).

Pas d'extrait disponible pour cette oeuvre.