SACD - Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques
Entr'Actes
accueil
la moisson des auteurs
à l'étranger
la moisson des traductions
paroles d'auteurs
à l'affiche
au catalogue des éditeurs
archives actes du théâtre
 
 
Actes du théâtre :
la lettre d'information
 
Plan du site
 
[ anglais ]
 
 

la moisson des auteurs

 
     
Prophètes sans dieu
Slimane Benaïssa
Actes du théâtre n° 14.[ imprimer ]
Moïse convoque Jésus et Mahomet à une réunion pour tenter de comprendre pourquoi le monde va si mal aujourd'hui, alors qu'ils sont tous trois fils d'Abraham et qu'ils prêchent un même dieu.
Mais Mahomet tarde à se présenter. Ce qui est, après tout, normal : le Coran interdit la représentation humaine d'une manière générale et l'action se déroule… sur une scène de théâtre.
Pauvre auteur qui doit se débattre face à des personnages aussi puissants que Moïse et Jésus avec pour seule arme les "Écritures"!

"Tournant le dos à la pièce à thèse, le spectacle a l'excellente idée de transformer tout cela en farce où chacun en prend gentiment pour son grade.

Libération

"Une jubilatoire interprétation du sacré et du politique.

Le Progrès

"Une pièce riche de sens, de vérités, d'émotions où l'humour reste le rempart contre la bêtise et l'intolérance […].

El Watan, Alger

Création au Théâtre international de langue française à Paris en octobre 1998. Puis tournées.
M.e.s. : Slimane Benaïssa. Scénog., Cost. : Emmanuelle Sachet. Régie : Jean-Marie Schroll-Farina. Chant : Emmanuelle Drouet. Violon : Rachid Brahim-Djelloul. Avec : Agoumi, Slimane Benaïssa, Gérald Châtelain.

Personnages : 3 homme(s) -
Éditions Lansman. - http://www.lansman.org

MOÏSE : Te voilà, toi.
JESUS : Qu'on s'entende, Moïse : je suis le fils de Dieu et tu n'es que son prophète.
MOÏSE : Quoi?
JESUS : La réalité qui nous différencie est que toi, Il t'a parlé et que moi, Il m'a conçu.
MOÏSE : Mais la parole de Dieu est toute la conception.
JESUS : Mais pas l'immaculée
L'AUTEUR ENFANT : Et qu'est-ce que ça veut dire, immaculé
JESUS : Ça veut dire que ma mère était vierge et la mère de ma mère aussi.
MOÏSE : Et comment tu as fait…
JESUS (l'interrompant) : Il n'y a pas de comment. C'est ce qui prouve que je suis le fils de Dieu. Toi, par le verbe, tu devais transmettre Sa parole. Moi, étant Son fils, je devais révéler Sa nature.
MOÏSE : D'accord, tu as révélé sa nature, mais cela ne prouve en rien que tu es son fils.
JESUS : Je ne l'ai jamais dit, moi… À chaque fois que quelqu'un le disait en ma présence, je le faisais taire. Parce que nous étions tous fils de Dieu.
MOÏSE : Et qui a dit…
L'AUTEUR ENFANT :
"Qui me voit a vu le Père.
Je suis dans le Père
et le Père est en moi.
Adhérez à moi : je suis dans le Père
et le Père est en moi.
JESUS : Ça, c'est les Évangiles qui l'ont reconnu.
MOÏSE : Mais avec tout cela, c'est moi qui passe pour un imbécile. Alors que j'aurais pu dire que j'étais Son fils unique, donc le premier et le dernier. Et toi, tu serais aujourd'hui le révolutionnaire de Galilée, et Mahomet le grand poète d'Arabie, lui qui détestait les poètes, lui qui a prétendu que Dieu lui avait parlé à de nombreuses reprises et lui avait dicté mot à mot tout un livre de prières. Où a-t-on vu que Dieu parlait Dieu s'entend, et te fait parler. Mahomet, lui, il a dit : "Je suis le dernier.
L'AUTEUR ENFANT : C'est Dieu qui l'a dit, c'est écrit dans le Coran : "Mahomet n'a jamais été le père de l'un de vos hommes mais le messager de Dieu et le dernier des prophètes. Dieu est parfaitement au fait de toute chose.
MOÏSE : Eh bien, mystère des mystères, il n'y a pas eu d'autre prophète que lui, il n'y a plus eu que des philosophes. Et même… en étant le dernier des prophètes, il était déjà presque le premier des philosophes.