SACD - Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques
Entr'Actes
accueil
la moisson des auteurs
à l'étranger
la moisson des traductions
paroles d'auteurs
à l'affiche
au catalogue des éditeurs
archives actes du théâtre
 
 
Actes du théâtre :
la lettre d'information
 
Plan du site
 
[ anglais ]
 
 

la moisson des auteurs

 
     
Signé Dumas
Cyril Gely et Éric Rouquette
Signé Dumas
Francis Perrin, Thierry Frémont - Photo : J.-C. Hermaize
Actes du théâtre n° 18.[ imprimer ]
Février 1848. Alexandre Dumas et Auguste Maquet écrivent ensemble. Dumas signe, mais la besogne abattue par Maquet est colossale. Depuis dix ans, ce nègre discret et rigoureux est resté dans l’ombre du grand homme et n’a jamais contesté sa suprématie. Pourtant, quand éclate une querelle entre les deux écrivains, la question cruciale se pose : quelle est la part exacte de l’un et de l’autre dans cette grande réussite ?Lequel des deux est le père de D’Artagnan et de Monte-Cristo ? En un mot, qui est l’auteur ?

«Cyril Gely et Eric Rouquette ont imaginé une très amusante variante sur le thème de la révolte de l’esclave contre le maître».
Philippe Tesson, Le Figaro Magazine, 18 octobre 2003

«Duel serré, écrit par deux jeunes acteurs très doués pour le conflit dramatique».
Gilles Costaz, Zurban, 8 octobre 2003

«Le ton est léger, la verve l’emporte toujours sur la gravité. Mais à sa manière, cette comédie soulève des questions aussi subtiles que la paternité artistique, les affres de la collaboration et les voies impénétrables du génie»
Didier Sénécal, Lire, novembre 2003

Théâtre Marigny-Robert-Hossein, Paris, 12 septembre 2003. Tournée prévue fin 2004. Création au Festival d’Anjou, 16 juin 2003.
Mise en scène : Jean-Luc Tardieu. Assistant : Gersende Michel. Décor : Nicolas Sire. Costumes : Bernadette Villard. Lumières : Jacques Rouveyrollis. Masques et postiches : Kuno Schlegelmich. Avec : Francis Perrin, Thierry Frémont, Maxime Lombard.

Personnages : 3 homme(s) -
Éditions Les Impressions nouvelles

DUMAS Vous prétendez être l’auteur de mes œuvres ? Vous !
MAQUET Oui.
DUMAS Et vous avez le culot de me dire ça en face ! Auteur… Mais vous ne savez même pas ce que ce mot veut dire !
MAQUET Je le sais mieux que vous.
DUMAS Non. Vous ne le savez pas.
MAQUET Si. L’auteur c’est celui qui invente, qui imagine. C’est le seul à pouvoir revendiquer la paternité des œuvres.
DUMAS Quoi la paternité ? Quelle paternité ? La paternité c’est moi, Maquet !
MAQUET Et pourquoi donc ?
DUMAS Parce que c’est moi qui signe.
MAQUET Ah bon. Et qui le dit ?
DUMAS Quoi ? Qui dit quoi ?
MAQUET Qui dit que la signature vaut la paternité
DUMAS Tout le monde. La signature désigne l’auteur. Un point c’est tout.
MAQUET Et qui dit que la signature désigne l’auteur ?
DUMAS Arrêtez Maquet.
MAQUET Mais non. Je vous pose la question : qui dit que la signature désigne l’auteur ? Vous connaissez une loi, vous ?
DUMAS Mais enfin, il n’y a pas besoin de loi Pourquoi voulez-vous qu’il existe une loi ?
MAQUET Pour couvrir les gens de votre espèce !Et c’est précisément parce qu’elle n’existe pas encore que je vous attaque. Et je vous garantis qu’après mon procès, il y en aura une. Et qu’elle n’ira pas dans votre sens !