SACD - Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques
Entr'Actes
accueil
la moisson des auteurs
à l'étranger
la moisson des traductions
paroles d'auteurs
à l'affiche
au catalogue des éditeurs
archives actes du théâtre
 
 
Actes du théâtre :
la lettre d'information
 
Plan du site
 
[ anglais ]
 
 

la moisson des auteurs

 
     
Comme un pied
Mariannick Bellot
Comme un pied
photo : Jean-Philippe Baltel
Actes du théâtre n° 44.[ imprimer ]
C’est l'histoire d'un petit club de foot de banlieue qui connaît une ascension spectaculaire grâce au dopage, aux biscuits bios et aux paris truqués.

" A chaque étape, l’intention de l’auteur se précise : née d’une curiosité pour les dérives du foot-business, la fiction raconte des destins pris dans un monde globalisé. On y parle français, wolof, chinois, portugais et verlan. On parle d’argent, de sexe et parfois de sport. On rit beaucoup et puis pas du tout. Une production importante à l’échelle d’ARTE Radio, des comédiens exceptionnellement investis, un travail du son unique, pour élargir la fiction au format du long métrage. La rendre captivante et nécessaire pour toutes les oreilles et dans tous les formats. Et surtout préserver l’émotion, et qu’enfin le titre acquière sa vraie signification. "
Sylvain Gire, directeur éditorial d’Arte Radio

« Ce projet a plusieurs origines : tout d'abord une enquête sur les paradis fiscaux, où je retombais régulièrement sur les pratiques du monde du foot. A cette époque j'ai pris conscience que l'argent du foot s'auto générait non plus par l'activité concrète des matchs, ni même les à-côtés commerciaux (publicité, télé, liens politiques avec les villes), mais par sa pure et abstraite circulation, d'une façon tout à fait emblématique et moderne. Ensuite, il y a eu les histoires que raconte mon beau-père, professionnel du football de haut niveau, dignes à la fois de l'art de la guerre de Sun Tzu et des Marx Brothers. Enfin, a surgi cette image, comme une graine contenant en elle tout le récit : un jeune homme court, seul, la nuit, il traverse un pont, toujours à la même heure. Et dans sa course, je sais tout de lui : sa solitude, son extrême jeunesse, sa droiture, - un chevalier du XIIIème siècle venu de loin -, les rencontres qui vont le briser.
Enfin, avec la même évidence et sans que je le décide, les fantômes sont apparus. Je n'ai eu qu'à tirer les fils pour dévider la pelote du récit, et suivre les destins de chacun des personnages. »
Mariannick Bellot

Diffusion le 26 octobre 2010 sur Arte Radio www.arteradio.com
Réalisation : Arnaud Forest et Mariannick Bellot. Prises de son documentaires au stade Charléty avec le PUC et à Vincennes avec le CO Vincennes.
Distribution: Adama Diop (Memed), Jackie Berroyer (l’entraîneur), Florence Loiret-Caille (la Présidente), Christophe Brault (l’agent, les commentateurs…), Slimane Yefsah (La Tourette), Jonathan Cohen (Dani), Yucheng Sun (Wei), Mustafa Abourachid (Mon Chéri), Mohammed Rouabhi (Frankie), Paul Filippi (le préparateur physique), Lilou Sauli et Arthur Gangloff (les enfants), Famille Dos Santos et Yefsah.

Personnages : 1 femme(s) - 9 homme(s) - 8 personnages à une réplique, 4 à 4000 supporter

A la sortie du club de foot.
Un type hèle Mémed de sa voiture : c’est son agent.

L’AGENT Tu t’es acheté une doudoune Mémed ? T’as l’air d’un pneu Michelin.

NARRATION MEMED Lui, c’est mon agent.

Deux portes de voiture claquent : l’agent lui montre les derniers gadgets de sa Mercedes en appuyant sur toutes les touches.
L’AGENT Comment tu le trouves ce club ? Bon je sais je sais il a pas l’air comme ça mais l’important c’était de te sortir de ton trou là, le Sénégal c’est quand même le trou du cul de l’Afrique, là tu es en France mon pingouin, savoure, là les choses commencent, tu passes deux mois ici, huit au maximum…

Sonnerie de portable. Chercher la plus ridicule, la plus exaspérante : c’est celle-là.
L’AGENT Attends quitte pas. Ouais. Ouais. Ouais. Non, lui c’est un pingouin, faut l’avoir, mais dans l’équipe d’en face, ha ha ! C’est entre nous hein… Je te le fais à moins quinze si tu prends Alexxi avec. Alexxi il vaut cher ouais, ben ouais qu’est-ce que tu veux, Alexxi c’est la crème, c’est le macaron, à 28 ans il commence à sentir un peu mais les prix baisseront pas… Tu réfléchis ? Tu réfléchis aussi pour le petit Belge ? Au fait, comment va ta prostate ? ha ha ! Bon ben fais vite, parce que j’ai le Havre qui tient la corde, ouais, ouais, non je te mets pas la pression là, mais tu les connais, c’est pas des suiveurs. Allez ciao ma poule !
Il raccroche.
Putain mais s’il y a un con c’est lui.
Bon mon pingouin on en était où ?
T’es bien installé ? T’ont trouvé un appart ? C’est dans les petites lignes du contrat ça va se faire va, tu seras bien. T’es un saint comment on dit ? Saint Murcien ? Saint Marquois ? Marcolle ? Murcide ?
Il chantonne les premiers couplets de l’hymne du Club Saint Murc .
« Saint Murc, Saint Murc, / Le ballon dans le sang
Saint Murc, Saint Murc, / Trois buts à chaque mi-temps »

Ecoute pingouin, tiens le coup six mois, et je te sors de là par le haut, ok ?
Allez tiens bon. Pense à ta famille.