SACD - Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques
Entr'Actes
accueil
la moisson des auteurs
à l'étranger
la moisson des traductions
paroles d'auteurs
à l'affiche
au catalogue des éditeurs
archives actes du théâtre
 
 
Actes du théâtre :
la lettre d'information
 
Plan du site
 
[ anglais ]
 
 

la moisson des auteurs

 
     
Le Temps des suricates
Marc Citti
Le Temps des suricates
photo : Lisa Lesourd
Actes du théâtre n° 84.[ imprimer ]
Oyonnax, petite ville connue pour son musée du peigne, accueille ce soir le spectacle Hamlet en tournée. Edouard et Mathieu, les petits rôles, attendent dans leur loge, l’oreille rivée au haut parleur. Rien à signaler sinon la vie qui semble se dérouler sans eux. Petit à petit leur soirée qui s’annonçait sinon banale, du moins un peu routinière, va basculer dans la fantasmagorie et leur redonner, par la grâce d’évènements surréalistes, la possibilité de reprendre leur vie en mains.

« Marc Citti dresse ici un portrait de l’acteur d’une sensibilité confondante »
Igor Hansen Love, L’Express, octobre 2014

« Pièce méta théâtrale aux confins de l’absurde, la dernière création de Marc Citti réussit l’impensable : mener une vraie réflexion sur le théâtre et la condition d’acteur par le biais d’une histoire mêlant subtile mélancolie et furieux accès d’hilarité »
Clémence Robuchon , Rue du théâtre, 14 octobre 2014

« Ce Temps des suricates est à ajouter à tous les beaux textes qui ont su, avant lui, parler du théâtre au théâtre. »
Gilles Costaz, Webthéâtre, octobre 2014

Création le 1er octobre 2014 au théâtre des Béliers Parisiens, puis au Ciné 13 théâtre et sera repris au festival d’Avignon 2015 au théâtre des Béliers.
Mise en scène : Benjamin Bellecour. Avec Vincent Deniard et Marc Citti.

Personnages : 2 homme(s) - Les deux acteurs endossent également tour à tour tous les autres rôles. D’autres personnages se manifestent en voix off.

MATHIEU Tu sais j’ai une théorie à propos de… mon attitude… générale.
EDOUARD Vas-y.
MATHIEU C’est un peu compliqué…
EDOUARD Je t’écoute.
MATHIEU Hé ben, tu vois, je pense qu’une personne ne peut pas être créative toute sa vie, ne peut pas être intense toute sa vie.
EDOUARD Hm …
MATHIEU Normalement, ça ne dure que quelques années, dix, quinze ans pour les plus chanceux.
EDOUARD Hm…
MATHIEU Bon, ben moi, tu vois, je retarde.
EDOUARD C’est à dire ?
MATHIEU Ben… je retarde ce moment là. Je fais le plein de médiocrité, j’emmagasine.

Un temps

EDOUARD C’est un peu risqué, non ?
MATHIEU C’est un pari.

Les deux quittent la loge pour se rendre sur scène. Dans chacun des deux miroirs de la loge, apparaissent alors les reflets d’Edouard et Mathieu.