la moisson des auteurs

 
     
 
Après grand c'est comment ?
Claudine Galea
Après grand c'est comment ?
photo : DR
 
Actes du théâtre n° 73.



à partir de 6 ans

Titus est un petit garçon plutôt silencieux. Il écoute parler les objets, les éléments, les animaux, les rêves. En compagnie de Lili et d’amis étonnants, il observe la vie et découvre un monde de mystères et de contradictions auxquels les Grands ne prêtent plus attention. Aux questions de Titus, ils n’ont pas de réponse. Ils s’affolent. Un enfant ça doit crier, bouger, perturber ! Faut-il le bousculer ? le soigner ? Devant ses émerveillements, ils sont tout étourdis. Et Titus s’interroge : si après petit c’est grand, après grand c’est comment ?

Pourquoi nous avons choisi ce texte : Nous avons à l’unanimité eu un coup de cœur pour cette proposition insolite et poétique, très touchante, très « sur le fil », très rebelle aussi, qui interpelle sur la « normalisation » qui pèse sur les enfants (et sur les grands…). Une rêverie musicale et philosophique, une méditation sur le Temps et sur le rapport au Temps. Une forme très chorale, très musicale, qui bouscule les codes du théâtre l’air de rien. Les objets parlent, les noms communs se conjuguent…un défi pour la mise en scène… C’est un texte magnifique, une partition pour un spectacle à aller voir en famille. L’autrice confronte le temps vital de l’enfant et le temps fragmenté de l’adulte, elle y parle de ce « non » fondateur et fondamental que prononcent les enfants à trois ans. Elle y montre ce monde dur des objets auxquels est confronté l’enfant tout en évoquant l’attention trop protectrice dont il est victime. C’est en fait la notion de liberté que l’on peut lire en filigrane dans ce texte.

Propos de l’autrice : Le théâtre a ce pouvoir magique de faire parler les objets, les éléments, les animaux, les rêves, les voix intérieures, tous ces personnages qui, chez Titus, existent pour de vrai et sont les fondations d’une vie curieuse des autres, ouverte à la nouveauté. Une vie sensible, rieuse, et combative aussi, car pour être soi-même, il faut oser affirmer son point de vue, sa façon d’être et de voir le monde.

Personnages : 1 femme(s) - 2 homme(s) - 2 adolescent(s) - 0 enfant(s). 1 garçon, 1 fille, 2H 1F, et autres créatures. Possiblement théâtre d'objets ou marionnettes
Editions Espaces 34 - www.editions-espaces34.fr

Pas d'extrait disponible pour cette oeuvre.